Administratif
Les installations
  1. IV.1 La construction de stands de tir

La Fédération a élaboré un document intitulé « installations de tir sportif ». Ce document, rédigé par des spécialistes, doit être consulté avant tout projet de construction car il contient des précisions extrêmement utiles aux projeteurs.

La Ligue de Tir régionale est également là pour encadrer et soutenir les projets des associations, en fonction des priorités du Conseil régional.

Il est recommandé de s’assurer les services de personnes compétentes dans le domaine des nuisances sonores et écologiques et dans la préparation du projet (spécialistes nationaux des disciplines).

  1. IV.2. La déclaration auprès de la Mairie ou de la Préfecture

La déclaration d’ouverture d’un équipement sportif pouvant accueillir du public doit être faite par le Président de la Société de Tir auprès des services municipaux pour obtenir une autorisation d’ouverture après avis de la Commission de sécurité compétente.

  1. IV.3. L’affichage dans les stands

Dans tout établissement, doivent être affichés en un lieu visible de tous :

  • les diplômes et titres des personnes exerçant à titre onéreux dans l’établissement et qui doivent être titulaires d’un diplôme professionnel,
  • les cartes professionnelles des titulaires des diplômes cités dessus (le cas échéant),
  • l’attestation du contrat d’assurance responsabilité civile souscrit par la FFTir,
  • un moyen de contact rapide avec les secours,
  • les tableaux d’organisation des secours comportant les adresses et numéros de téléphone des personnes et organismes susceptibles d’intervenir en cas d’urgence,
  • une trousse de secours,
  • l’affichage d’un plan de secours (plan d’évacuation des lieux).
  • les noms des personnes habilitées par le Président à valider les séances contrôlées de pratique du tir,
  • Les homologations sportives des installations pour la pratique des disciplines,

Les armes classées en catégorie B ne peuvent être utilisées que dans des stands homologués par la FFTir.

I.IV.4. L’homologation sportive
L’homologation, agrément sportif statutaire, est une obligation liée aux cadres juridiques des activités physiques et sportives. Elle vérifie que le ou les sites d’accueil desdites activités permettent la pratique sportive avec toutes les garanties de sécurité et de régularité requises pour la distance de tir des stands.

L’homologation sportive relève de la compétence de la F.F.Tir qui délègue l’instruction des dossiers aux Présidents des ligues régionales.

Le Président de la Société de Tir doit demander cette homologation auprès de sa ligue régionale. La demande est instruite par la Commission régionale d’homologation qui établit un rapport circonstancié.

Le Président de la Ligue émet un avis et la Direction Technique Nationale établit une synthèse à la suite de laquelle elle peut : délivrer un certificat d’homologation, décider d’un ajournement ou opposer un refus partiel ou total.

Les pièces à fournir sont les suivantes :
Pièces administratives

  • fiche signalétique du club,
  • récépissé de déclaration à la DDJS,
  • procès-verbal de la Commission Municipale ou Départementale de sécurité ou notification d’autorisation d’ouverture délivrée par la mairie,
  • règlement intérieur de fonctionnement de l’installation de tir sportif.

Pièces techniques

  • plan de situation des installations au 1/10 000 ème,
  • plan de masse des installations au 1/500ème,
  • travaux.
  • Pour tous travaux effectués au sein des installations, demander une visite de contrôle de validation à la Ligue d’appartenance.

    Crédits ©FFTir-Centre Val de Loire 15/11/2016

 

 

 
La société de tir et ses licenciés
  1. II.1. L’accueil

L’accueil est une des missions essentielles des associations. Il convient avant tout de s’assurer des motivations sportives du public :

mise à disposition d’une brochure avec les horaires et les services proposés par la société de Tir,

présentation succincte de l’association : date de création, nombre de licenciés, nom des responsables (président, secrétaire, trésorier, éducateurs, arbitres, etc…),

visite guidée des installations : disciplines que l’on peut y pratiquer, calibres et types d’armes pouvant être utilisés,

remise du livret du tireur sportif (disponible auprès des ligues) et informations du site FFTir.fr ici…

http://www.fftir.org/fr/avant_propos_fftir

Les premières séances de tir doivent être encadrées par un responsable qualifié. Les séances de découverte doivent être sous contrôle permanent.

  1. II.1.1. Diplômes fédéraux conseillés à l’encadrement

La formation fédérale doit répondre aux besoins des tireurs et des associations :

En termes :

  • d’accueil
  • de sécurité
  • de perfectionnement des tireurs

les diplômes conseillés sont :

  • Brevet fédéral d’Animateur de club
  • Brevet fédéral d’Initiateur de club
  • Brevet fédéral d’Entraineur 1° et 2°

N.B. : Seules les personnes titulaires d’un diplôme professionnel ou d’un certificat de qualification peuvent enseigner, animer ou encadrer une activité physique ou sportive ou entraîner ses pratiquants contre rémunération.

Plus d’information ici…

http://www.fftir.org/fr/departement_formation

  1. II.1.2. Arbitrage

Quelques soient le sport pratiqué et l'échelon de la compétition, le juge arbitre est le garant de l'intégrité sportive au sein de son association.

Sa présence est nécessaire pour faire respecter les règles par tous.

Lien site fédéral ici http://www.fftir.org/fr/devenir_arbitre

  1. II.2. La Licence Fédérale

Pour toute information sur la licence fédérale, il faut se reporter au livret « La Licence Fédérale » édité par la F.F.Tir. Ce document est disponible auprès des ligues et sur l’Intranet ITAC.

  1. II.2.1. Conditions de délivrance de la licence

Elle est délivrée à la suite d’une adhésion à une société de tir affiliée.

Les membres des associations de Tir affiliées à la Fédération Française de Tir sont porteurs de leur adhésion à leur société de Tir (carte de membre, badge, reçu d’adhésion, etc.) et de la licence fédérale de la saison en cours.

Pour toute nouvelle licence il est obligatoire de présenter un certificat médical attestant d’une non contre-indication à la pratique du tir sportif et une pièce d’identité valable.

Dans le cas d’un tireur mineur, le Président de la société de tir certifie être en possession de l’autorisation obligatoire de la personne exerçant l’autorité parentale pour le tireur concerné.

Droits et obligations du licencié
Droits

de pratiquer le tir sportif,

de solliciter la délivrance d’avis préalable à joindre aux demandes d’autorisation d’acquisition et de détention d’armes pour la pratique du tir sportif,

de transporter légitimement les armes régulièrement détenues, selon certaines modalités, pour se rendre sur un stand de tir déclaré pour la pratique sportive,

de participer aux compétitions officielles organisées dans le cadre de la FFTir.

Obligations

de respecter l’éthique fédérale (lien site fédéral), les statuts, les règlements généraux et les règlements sportifs établis par la Fédération,

de respecter la législation sur les armes,

de respecter les règlements portant sur le dopage.

  1. II.2.3. Mutation

Tous les licenciés peuvent demander leur mutation à tout moment au cours de la saison sportive. Les demandes de mutation sont effectuées par la société de tir d’accueil.

L'association qui voit l'un de ses adhérents la quitter peut émettre une demande de blocage auprès de la FFTir en la justifiant (Code du Sport). Une association est libre d'accepter ou de refuser une mutation en respectant également son règlement intérieur et le Code du Sport.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006071318

  1. II.2.4. Le suivi du licencié

Lors de la demande de l’adhésion du licencié, il doit consulter le règlement intérieur pour son information.

Les informations relatives aux licenciés sont gérées par l’intranet fédéral ITAC.

Vous devez informer la fédération si un de vos licenciés commet des actes juridiquement répréhensibles qui sont portés à votre connaissance.

  1. II.2.5. La communication interne

Pour faciliter la communication entre les instances dirigeantes de la Société de Tir et les licenciés, les sociétés de tir ont généralement recours à un bulletin d’information ou à un site internet.

L’intérêt d’un tel site est multiple, il permet de :

  • faire passer des informations à caractère sportif : résultats sportifs des licenciés, calendrier des matchs interclubs, des compétitions G.S., etc...
  • faire passer des informations à caractère administratif : concernant les réunions ou assemblées de la Société de Tir, le renouvellement des licences, etc…
  • faire connaître, le cas échéant, les changements d’horaires d’ouverture des installations.
  1. II.2.6. L’Assurance Fédérale

La Fédération a mis en place avec son assureur un contrat garantissant les conséquences des accidents que vous pourriez causer à l'occasion de votre pratique sportive (responsabilité civile) mais vous garantissant, aussi, contre les accidents corporels que vous pourriez subir du fait de cette pratique sportive (indemnités contractuelles).

La notice d'information annuelle résume les garanties tant automatiques qu'optionnelles du contrat souscrit.

Lien vers la page assurance site FFTir.

http://www.fftir.org/fr/assurance_federale

  1. II.3. La pratique en toute sécurité

La sécurité doit être la préoccupation constante de tous ; tireurs, arbitres, dirigeants et spectateurs. Elle se définit dans le respect des règlements propres à chaque stand et à chaque discipline.

Ne jamais faire confiance aux seules sécurités mécaniques des armes.

Une arme doit TOUJOURS être considérée comme chargée et à ce titre ne doit JAMAIS être dirigée vers soi-même ou autrui.

Plus d’informations ici…http://www.fftir.org/fr/les_regles_de_securite

Crédits ©FFTir-Centre Val de Loire 15/11/2016

 

 
Organisation des instances
La politique générale de la Société de Tir affiliée à la FFTir est décidée par l’assemblée générale de la Société de tir, instance qui a tous pouvoirs de décision dans le respect des statuts et règlements de la FFTir.

I.1 La Loi de 1901

La Loi du 1er juillet 1901 est la loi de référence qui s’applique à la Fédération Française de Tir et à tous les groupements qui y adhèrent (donc les Société de Tir).

Il est important d’en connaître l’ensemble les dispositions essentielles, car elles impliquent des droits et des et des responsabilités au sens des différents Codes, en particulier Code Civil, Code Pénal et Code du Sport.

Loi 1901 disponible ici…

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006069570

  1. I.2 Les statuts types et règlement intérieur des Société de Tir
  1. I.2.1. Les statuts types

La Fédération édite des modèles de statuts types conformes à la législation et à la réglementation en vigueur à la date de publication.
Ces statuts types sont disponibles sur le site de la Fédération.

http://www.fftir.org/fr/statuts_et_textes_associatifs_fftir

L’article 3 des statuts types rappelle la nécessité pour la Société de Tir d’avoir une organisation en accord avec les statuts de la Fédération à laquelle elle est affiliée. Cette exigence de compatibilité est étendue à l’ensemble des règles fédérales tels que les statuts, règlement intérieur et règles des disciplines sportives.

  1. I.2.2. Le règlement intérieur

Le règlement intérieur précise les points de détail sur l’organisation que les statuts n’ont pas clarifié. Cependant, le règlement intérieur est subordonné aux statuts qu’il ne peut modifier ou contredire.

  1. I.3. Le Comité Directeur de la Société de Tir

Pour ce qui concerne la composition et les modalités de fonctionnement du Comité directeur de la Société de Tir, il convient de se reporter aux statuts et au règlement intérieur de la Société de Tir.

Il se réunit au moins trois fois par an.

Un ordre du jour doit être adressé à tous les membres du Comité Directeur.

Un registre des comptes rendus de réunion doit être tenu à jour. Il doit pouvoir être consulté par tous les licenciés, et présenté à toute requête des pouvoirs publics.

  1. I.3.1. Le Président

Membre du Comité directeur, il est présenté par celui-ci au poste de Président et il est élu à bulletin secret

par l’Assemblée générale et uniquement par elle lors de l’assemblée.

Ses missions et ses responsabilités au regard de la loi :

Les statuts types des Sociétés de Tir précisent le rôle et la mission du Président (article 11).

Le Président représente l’association dans tous les actes de la vie civile et devant les tribunaux.

Le nouveau Code Pénal institue la responsabilité civile et pénale des personnes morales (les Associations), mais n’exclut pas celles des personnes physiques et notamment du Président, tant au niveau de la responsabilité personnelle que ès qualités.

  1. I.3.2. Le Bureau

Après l’élection du Président, le Comité directeur élit en son sein un Bureau qui comprend, outre le Président, au moins un Secrétaire général et un Trésorier.

Le règlement intérieur de la Société de Tir permet de fixer de façon plus détaillée la composition du Bureau. Le mandat du Président et des membres du Bureau prend fin avec celui du Comité directeur.

Le rôle du Bureau est de préparer le travail du Comité Directeur, mais les décisions du Bureau doivent être entérinées par le Comité Directeur.

 

  1. I.3.3. Les Commissions

La Société de Tir peut, si elle l’estime nécessaire, mettre en place des commissions (commission sportive, commission administrative, commission de gestion des installations, etc.).

Le rôle de ces commissions est de réaliser un travail de réflexion et de propositions afin de préparer les travaux de l’Assemblée générale et du Comité directeur.

Une commission de discipline au sein d’une Société de Tir, si elle existe, ne peut prononcer de sanction disciplinaire, mais seulement instruire un dossier qu’elle transmet le cas échéant au niveau disciplinaire de la ligue dans le respect du « Code du Sport ».

  1. I.4. L’assemblée générale de la Société de Tir
  • L’assemblée générale est un temps fort où administrateurs et membres se retrouvent.
  • Le Comité directeur y rend compte de sa gestion, le Président présente le rapport moral d’activités, le trésorier commente le rapport financier.
  • L’assemblée générale reconduit le mandat des sortants et ou en élit de nouveaux si elle est élective.
  • L’assemblée générale est réunie au moins une fois par an pour se prononcer sur la politique sportive menée par l’association et voter les différents rapports.

Un compte rendu de réunion de l’assemblée générale doit être envoyé à la Préfecture et à la Ligue Régionale chaque année par l’intranet fédéral ITAC, en précisant le cas échéant la modification de la composition du Bureau et du Comité Directeur.

Pour toute modification concernant le comité directeur et les statuts, il convient de mettre à jour l’application ITAC et de joindre la FFTir par ITAC.

Pour les démarches administratives cliquez ici.

http://www.associations.gouv.fr/195-faire-evoluer-votre-association.html

  1. I.4.1. Dispositions à prendre

Avant l’assemblée générale :

  • choix du lieu,
  • choix de la date,
  • réservation d’une salle de réunion,
  • établissement de l’ordre du jour à adresser aux membres,
  • convocation des membres (se reporter aux statuts qui, en général, prévoient les modalités de convocation).

Avant l’ouverture de l’assemblée générale :

Chaque participant présente sa licence fédérale prise au sein de l’association et à jour de sa cotisation annuelle pour l’exercice en cours, signe la feuille de présence et dépose les pouvoirs ou procurations dont il est détenteur.

  1. I.4.2. La Convocation
  • L’assemblée générale se réunit sur convocation du président. La convocation doit obligatoirement mentionner :
  • l’ordre du jour prévu par le Comité directeur,
  • le lieu,
  • la date et l’heure.

La convocation à l’assemblée générale doit être portée à la connaissance de tous les membres de la Société de Tir. Les délais de convocation doivent être prévus par les statuts.

Les modes de convocation possibles ( selon le règlement intérieur de l’association) :

par une lettre simple adressée à tous les membres,

par mail,

par une lettre recommandée à chacun des membres,

sur un site internet dédié à la Société de Tir à titre d’information,

l’affichage de la convocation doit être facilement visible pour les membres de l’association.

Le budget prévisionnel et le bilan financier sont à disposition des membres au siège de l’association.

  1. I.4.3. L’Ordre du jour

En règle générale, l’assemblée générale d’une Société de Tir ne peut délibérer valablement que sur les points portés sur l’ordre du jour.

Doivent figurer obligatoirement sur l’ordre du jour :

le rapport moral du Président,

le rapport financier du Trésorier,

le budget prévisionnel.

Les points facultatifs et questions diverses peuvent prendre des appellations variées (vœux des licenciés, questions diverses, etc…).

Ils doivent être portés à la connaissance du Président par courrier 30 jours avant la date de l’assemblée générale aux fins de préparation des réponses aux questions posées.

  1. I.4.4. La participation aux assemblées générales

L’assemblée générale de la Société de Tir comprend tous les membres actifs à jour de leur cotisation fédérale et ayant acquitté leur droit d’entrée au sein de la Société de Tir pour la saison en cours (art. 3 et 9 des statuts types des Sociétés de Tir adoptés par le Comité Directeur fédéral).

  1. I.4.5. Déroulement de l’assemblée générale

Le Président dirige la séance. Le secrétaire prend des notes pour dresser le procès-verbal de séance à l’issue de l’assemblée générale.

Traditionnellement, après une allocution de bienvenue du président, il est :

procédé au décompte des présents et représentés,

constaté que le quorum est atteint,

donné lecture du procès-verbal de la précédente assemblée générale et à son adoption (après rectifications éventuelles).

IMPORTANT : il faut, tout au long du déroulement de l’assemblée générale, respecter scrupuleusement les clauses statutaires. A défaut, tout membre pourra demander l’annulation des décisions prises.

En cas d’élection au Comité directeur, il est souhaitable que le président présente les candidats ou fasse en sorte que ceux-ci se présentent eux-mêmes.

Il faut que les énoncés des votes soient clairs et nets.

Tous les votes qui débouchent sur des élections de personnes doivent être faits à bulletins secrets.

Sont présentés ensuite le rapport moral puis, le rapport financier de l’exercice écoulé.

Crédits ©FFTir-Centre Val de Loire 15/11/2016

 

 
La gestion de la société de tir

  1. III.1. Les ressources financières de La Société de Tir

Elles se divisent en deux parties, les ressources propres, les aides publiques et privées.

  1. III.1.1. Les ressources propres

Elles se composent principalement des cotisations, droits d’entrée et licences versés par les adhérents, ainsi que des prestations que la Société de Tir peut leur offrir (location d’armes, rétrocession de munitions, de cibles, de matériels publicitaires à l’effigie du club…) et des revenus des manifestations sportives ou extra sportives (bals, tombolas, etc.) qu’elle organise.

Elles viennent également des recettes éventuelles de parrainages, de dons ou de legs.
Le mécénat est une ressource à rechercher quand cela est possible.

Pour information ici…

http://portail-shn.creps-pdl.fr/sport-de-haut-niveau-et-acteurs-economique/le-mecenat-sportif/

Pour mémoire, les séances de « tir contrôlé », les carnets de tir et les avis préalables
sont obligatoirement gratuit, conformément à la loi.

  1. III.1.2. Les aides publiques

Elles peuvent émaner de l’État ou des collectivités territoriales.

Les subventions de l’État

Conditions de l’attribution de ces subventions
Les subventions de fonctionnement aux associations n’existent plus. Les associations doivent dégager de leurs ressources propres les moyens nécessaires au fonctionnement administratif et à l’organisation des actions (compétitions sportives, etc.) pour lesquelles elles ont été créées. L’État n’intervient que pour aider les associations dans des actions qu’il juge prioritaires (formation de cadres, formation de juges arbitres, perfectionnement d’athlètes, etc...).

Le Centre National pour le Développement du Sport (C.N.D.S.)

http://www.cnds.sports.gouv.fr/

demande sur formulaire officiel fourni par la Direction Départementale chargée des Sports.

Les aides des collectivités territoriales

  • Ces aides financières peuvent concerner l’organisation de manifestations sportives, du materiel, la création et l’évolution d’installation.
  • Les municipalités, les intercommunalités, les Conseils généraux ou régionaux peuvent aussi attribuer des fonds aux associations dans le cadre d’actions dédiées à la vie associative.
  • Les Conseils généraux ou régionaux peuvent aussi attribuer des fonds aux sportifs de haut niveau inscrits sur les listes nationales.
  1. III.1.3. Les aides à l’emploi

Prendre contact avec les services de l’Etat et les collectivités qui appliquent les politiques locales.

  1. III.1.4. Le bénévolat

Pratiquement toutes les associations ont recours au bénévolat, plus d’informations ici…

http://www.associations.gouv.fr/75-le-benevole.html

L’assurance fédérale par la délivrance de la licence assure les bénévoles dans le cadre de leurs activités au sein de l’association.

Régime fiscal des bénévoles

Les collaborateurs bénévoles ne sont pas imposables sur le revenu au titre des remboursements de frais qui leur sont versés par les Sociétés de Tir dans la mesure où les sommes perçues correspondent à des dépenses réellement engagées.

Plus d’informations ici…

https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/F1132

Valorisation du bénévolat

Selon le plan comptable du Haut Conseil à la vie Associative

il est souhaitable que les contributions bénévoles soient valorisées.

La prise en compte des actions de bénévolat dans la comptabilité d’une Société de Tir n’est pas obligatoire.

Mais, cette valorisation permet l’enregistrement de toutes les charges qui concourent au coût de revient des activités de l’association, qu’elles fassent ou non l’objet d’un paiement.

Cette valorisation a l’avantage de donner une appréciation économique réelle des coûts de fonctionnement et de permettre de mieux anticiper la valeur de remplacement de certains services en cas de défaillance du bénévolat.

  1. III.2. Règles fiscales et sociales
  1. III.2.1. Impôts et taxes

Les règles fiscales et sociales s’appliquant aux associations sportives sont consultables sur le site asso.gouv.

http://www.associations.gouv.fr/118-la-fiscalite-des-associations.html

  1. III.2.2. Charges sociales

Les charges sociales concernant le personnel rémunéré par la Société de Tir sont dues et doivent être déclarées chaque année. Il y a obligation de déclarer tout salarié préalablement à toute embauche.
Consultez le site de l’URSSAF

https://www.urssaf.fr/portail/home/employeur/calculer-les-cotisations/la-base-de-calcul/cas-particuliers--bases-forfaita/lassociation-de-sport.html

  1. III.2.3. Organisation de manifestations exceptionnelles

Ouverture de buvettes sportives :

Pour connaître en détail la procédure relevant du Code des débits de boissons applicable aux débits de boissons temporaires, il convient de s’adresser aux préfectures.

Plus d’information ici… https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/F24345

Animations, manifestations exceptionnelles :

Vis à vis de la Commune : Demander l’autorisation d’organiser une manifestation et/ou d’ouvrir un débit de boissons.

Les associations organisent des animations ou des manifestations exceptionnelles avec la plupart du temps diffusion de musiques.

Pour toute diffusion de musique s’adresser à la SACEM.

Plus d’information ici…

http://www.associations.gouv.fr/709-les-obligations-a-l-egard-de-la.html

  1. III.2.4. La comptabilité de la Société de Tir

Les Sociétés de Tir doivent tenir une comptabilité pour :

Rendre des comptes à leurs membres,

Mieux connaître le coût de leurs activités,

Une comptabilité régulière permet d’assurer une gestion précise et facilité les vérifications.

Il est fait obligation de conserver tous les justificatifs originaux pour toutes les écritures comptables

et plus particulièrement pour les remboursements des frais réels engagés par les membres de la Société de Tir.

Plus d’information ici…

http://www.associations.gouv.fr/703-necessites-comptables.html

 

Crédits ©FFTir-Centre Val de Loire 15/11/2016

 

 
Liste des commissions

COMMISSIONS

RESPONSABLE MEMBRES
FINANCES B.JACQUEMOT H.THION - S.BALTER - L.BURGADA - R.GARNIER
MEDICALE Prf O.DUPUIS Dr E.VOGLIO - Dr JM LAYE

 

DISCIPLINE

 

1ère INSTANCE: M.CLICQUE

En cours

 

DISCIPLINE

 

2ème INSTANCE: T.DADOY P. COUTANT - S.MUZIO - T. NOYEL - S FERRANDI
GESTION SPORTIVE R.FORSTER G.CECILLON - S CHERPIN
ARBITRAGE M.CLICQUE

B.JACQUEMOT - M.SAROCCHI - A.VILLEMOT - P.GUERENDE - R.PERRIN

FORMATION S.BALTER J.GENDRE

SPORTIVE

L.BURGADA

- Armes Longues : B.NALON

- Ecole de Tir: J.GENDRE

- TAR: T.DADOY

- CAS+TSV : L.BURGADA

- Armes anciennes: S.BARAFANI

- Armes de poing (ISSF): O.CLERC (Président)

Membres: J.BOUZON - S.ROUILLERE - J GENDRE

- Armes lisses: G.MOREL

- Bench: S.BALTER

COMMUNICATION H.THION T.DADOY - B.JACQUEMOT

STRUCTURES - MATERIEL ET HOMOLOGATION

S.BALTER M.CLICQUE - J.GENDRE
RECHERCHE S.BALTER
 


 

Rechercher :

logo tir lyonnais

Ligue régionale

de tir du Lyonnais

Contact :

Ligue régionale de tir du Lyonnais

98, rue Joliot-Curie

69005 LYON

Mail : contact@liguelyonnaisfftir.org

Découvrir.....

decouverte tir sportif